AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le coup de la panne (pv lydia)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Humains
Avatar : Chris Pratt
Messages : 74
Date d'inscription : 01/07/2018

MessageSujet: Le coup de la panne (pv lydia)  Ven 6 Juil 2018 - 12:35



le coup de la panne
Samuel et Lydia


6 heures du matin,Samuel était dans son lit dans un mouvement de rotation vers sa droite,d'un geste ample il laissa tomber sa main sur son radio réveil,la musique était en plus une sorte de rap "à la con" comme il le disait sur ce genre de musique,il n'aimé pas pour lui la country était la meilleure musique. Il passa ses mains sur son visage pour tenter de se réveiller encore plus vite mais peine perdue,ces yeux étaient gonflés. Il se leva 10 minutes plus tard,partit se doucher,prit une tasse de café froid oui il n'avait pas eu le temps d'en faire hier,déjà il descendit les escaliers de son appartement qui se situé au dessus de son atelier.
Il alluma la lumière de son bureau et commença à regarde la paperasse,ancien militaire ne disait pas forcement ordre parfait,bien que il aimé quand même le rangement,il n'avait pas eu le temps de trié les factures pour lui,celle de ces clients,les devis,tout était entremêler.
Il passa un rapide coup d’œil à son agenda,il devait finir les réparations de deux voitures aujourd’hui pour libérer de la place car il avait des vidanges et compagnie à faire le jour même.
Il mis sa salopette de travail bleu enfin qui était plutôt noircie qu'autre chose et ouvrit la porte de son atelier.

Il devait être 11 heures quand il entendit le téléphone sonner dans son bureau,il était sous une voiture et le temps d'y arriver cela avait déjà couper. Il râla,il aurait du penser à avoir un téléphone portable sa aurait été plus pratique mais en même temps il avait peur d'être plutôt déranger qu'autre chose. Il était sur le point de repartir quand la sonnerie retentit,il décrocha tout en se frottant les mains sur un chiffon,à l'autre bout du fil une demoiselle était coincer sur le bas côtes de la route,sa voiture ne voulant plus démarrer. Samuel nota l'endroit exact et raccrocha sans plus de formalité. Il prit sa dépanneuse pour quitter son allée de garage. Environ 20 minutes le temps de ne pas se tromper de chemin et le voilà se garant juste quelques mètres devant la voiture en panne. Il descendit en claquant sa portière

"Alors ma tite dame,on nous fait le coup de la panne?"

Dit il avec un petit accent texan pleins d'humour. Elle était au moins majeur mais pas de beaucoup,sa tenue était à la mode enfin surement vue que ce n'était pas débrailler,son haut était mis en valeur par un short presque noir. Il s'approcha en lui tendant la main,il ne fessait pas attention à sa forte poigne puis il ouvrit le capot. Vérifia deux/trois truc.

"Bon et bien,je vais devoir remorque mademoiselle,j'ai besoin de la mettre sur valise pour l'ordinateur,je pense éventuellement à capteur défaillant!"

Il laissa tomber le capot qui claqua pour se refermer,il partie directement chercher son treuil,il mit des gants et partit enrouler le câble sur l'essieux entre Temp pendant qu'il était pencher sous la voiture.

"Aller dans la voiture,j'en ai pour 5 minutes"

Hop le voila en train de tout accrocher et de faire rouler la voiture sur son plateau de dépanneuse. Il s'installa au volant,mit le contact et repartit en demi tour. Il parla peu durant le trajet,déjà en train de réfléchir au éventuelle panne autre que le capteur auquel il pensait. Il rouler d'une main l'autre était sur sa barbe qu'il n'avait pas ainsi il avait le coude sur sa portière idéal pour caler sa tête. Le trajet dura 10 minutes de moins que prévu,il commencer à bien se repéré. Il gara son véhicule devant une énorme porte de son atelier. En descendant il dit

"Je peux vous proposer un café si sa vous dit"



©TENNESSEE.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Lydia Martin
Banshees
Groupe : Banshee
Avatar : Holland roden
Bouille? :

Messages : 74
Date d'inscription : 25/06/2018
Age : 22

MessageSujet: Re: Le coup de la panne (pv lydia)  Sam 7 Juil 2018 - 5:56



le coup de la panne
Samuel et Lydia



Enfin un jour de repos! E.N.F.I.N. Je n'en pouvais plus de ce train train cette routine voiture boulot dodo... Et accessoirement un coucou à Scott, à sa mère et au Shérif de temps en temps. Il était 9 heures quand je me suis décidée à quitter mon lit. En descendant déjeuner, je me demandais ce que j'allais pouvoir faire... Déjà, une balade en voiture s'imposait... Peut être un tour au grand centre commercial de la ville d'à côté? Aller je clôturerais surement par un spa. J'avais besoin de me détendre... Peut être que je retournerais là bas ce soir. Il y avait un regard qui me hantait. Je remontais pour me doucher et m'habiller. Une tenue pour être à l'aise rien de bien sophistiqué. Un short en jeans foncé, un débardeur asymétrique avec un voilage marron, des chaussures à talon haut avec des lanières. J'agrémentais le tout de boucles d'oreilles dorées, un trait d'eye-liner, de mascara et un rouge à lèvre d'une teinte automnale. Mes cheveux au vent, je descendis prendre mon sac, mes lunettes, un panier repas trop remplis pour moi et me voilà partie...

10 heures 30 je quitte mon garage et me voilà sur la route... et quinze minutes plus tard me voici en panne. La voiture garée sur le bas côté refuse de démarrer. Je fais toutes mes vérifications d'usage : huile, essence, température... Rien à faire plus de jus. 10 heures 50 j'essaie de joindre plusieurs garages. Tous fermés. Et le dernier sonne dans le vide... Je n'allais pas rester coincée là sur la route. Je retente donc le dernier numéro. On finit par me répondre. 20 minutes pour arriver. J'avais qu'à me mettre à l'ombre...

Quelle blague. Pas d'ombre à l'horizon sur cette route... Juste des barrières, des champs et du bitume...Je pensais me mettre dans la voiture mais il y fait trop chaud. Je m'installe donc sur la glissière de sécurité en attendant le dépanneur. 20 minutes plus tard, un cowboy crasseux en descend... enfin crasseux... couvert de cambouis. Ce qui est plutôt rassurant.

"Alors ma p'tite dame,on nous fait le coup de la panne?"


Je souris à l'humour un brin machiste du jeune homme. Il était jeune la trentaine pas plus. Il me serre la main sans vraiment faire attention. Il est déjà attiré par mon véhicule et je n'existe que pour signer le chèque à la fin. Il ouvre le capot et en inspecte l'intérieur. Il ne détecte apparemment rien. Je vais devoir aller au garage... Et voilà ma journée est Fichue. Je jure entre mes dents. Le dépanneur ne fait absolument pas attention à moi. Il finit néanmoins par me dire de monter en voiture. Le voyage est très silencieux. Et plus court. Il finit par me proposer à boire. J'enlève mes lunettes et regarde autour de moi pour trouver le bureau. je le regarde avec de grands yeux interrogateurs et je lui décroche ma première parole.


"Volontiers je vous remercie. C'est par où?"



©TENNESSEE.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Humains
Avatar : Chris Pratt
Messages : 74
Date d'inscription : 01/07/2018

MessageSujet: Re: Le coup de la panne (pv lydia)  Sam 7 Juil 2018 - 13:00



le coup de la panne
Samuel et Lydia


La demoiselle ôta ses lunettes,ce prend t'elle pour une starlette? c'était la mode les lunettes de soleil et il devait bien avoué que lui même en porter de temps à autres. Il laissa son camion tourner et d'un geste de la main l'invita à le suivre. Il ne fessait pas attention à sa vitesse,il ouvrit la porte,passa derrière son bureau et alluma la machine à café c'était les vieilles cafetières transparente,qui avait besoin d'un peu de temps pour chauffer,il s'accroupie devant les tiroirs de son bureau et fouilla.

"Ah désolé j'ai pas de petits biscuits,je sais que les femmes aiment se genre de chose"

Il eu un petit sourire en coin,il prit congés en expliquant qu'il revenait dans 5 minutes,il était partit ranger la voiture de la demoiselle sur une parcerelle. Un fois le véhicule sécurisé,il repartit a grande enjambé vers son bureau

"Désolé pour l'attente jolie dame,alors raconte moi un peu votre soucie de voiture"

Il s'installa assis le milieu de son bureau non pas derrière mais devant jeune fille. Il passa une main sur sa barbe naissante pour enlever un peu de sueur.Il la regarda réellement à ce moment là,elle semblait sur d'elle,de long cheveux qui descendait bien après ses épaules,il remarqua ses chaussures à lanière qui laisser voir sa peau blanche,enfin il regarda ses yeux noisettes qui suivant la lumière paraisse vert comme ces propres yeux.

"Vous êtes du coin?"

En 6 mois il ne l'avait jamais vue dans son garage,si elle était de passage elle devra surement patiente en ville le temps qu'il fasse la réparation et si il avait la pièce



©TENNESSEE.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Lydia Martin
Banshees
Groupe : Banshee
Avatar : Holland roden
Bouille? :

Messages : 74
Date d'inscription : 25/06/2018
Age : 22

MessageSujet: Re: Le coup de la panne (pv lydia)  Sam 7 Juil 2018 - 14:08



le coup de la panne
Samuel et Lydia



Je suivis tant bien que mal le mécano qui avançait d'un pas rapide. Ca pour sûr que la galanterie il l'avait laissé aux vestiaires. Mais bon c'était pas ce qu'on lui demandait. Tant qu'il était compétent il pouvait être un goujat que je m'en soucierais comme de ma première culotte.  

"Ah désolé j'ai pas de petits biscuits,je sais que les femmes aiment se genre de chose"

Les femmes aiment ce genre de chose? Eh ben mon grand tu dois pas en voir souvent des femmes.

Il n'était pas moche avec son petit sourire en coin encadré par une ombre de barbe et les cheveux en bataille. Quand il ne laissa pour parquer la voiture j'eus le temps d'analyser le bureau. Il avait pas beaucoup changé depuis l'ancien propriétaire... J'étais souvent venue pour la Jeep de Stiles qui n'arrêtait pas de nous en faire voir.

"Désolé pour l'attente jolie dame,alors raconte moi un peu votre soucie de voiture""Vous êtes du coin?"

Le cowboy était de retour. Et il n'observait sans se cacher assis sur son bureau. C'est là que j'ai remarqué qu'il avait des yeux très verts. Comme il ne me proposait toujours pas de m'assoir je décidais de le faire avant de mui répondre.

Je suis née dans cette ville, j'y ai grandi et y ai fait mes études. Donc oui je suis du coin mais je passais souvent chez vous du temps de l'ancien propriétaire. En ce qui concerne ma panne, le moteur s'est arrêté d'un coup et je n'ai pas pu le redémarrer. Du coup j'ai poussé la voiture sur le bas côté et je vous ai appelé






©TENNESSEE.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Humains
Avatar : Chris Pratt
Messages : 74
Date d'inscription : 01/07/2018

MessageSujet: Re: Le coup de la panne (pv lydia)  Sam 7 Juil 2018 - 14:10



le coup de la panne
Samuel et Lydia


Elle s'assit pour parler,inutile de dire que oui il n'avait pas toujours les charmes texans mais surtout une tête sur les épaules,les petits usent et usages ou formules de politesses lui était désormais bien égale,bien qu'il rester polie ainsi que courtois mais quand votre temps sur terre est compter,on pense plus à vivre sa vie que de faire du zèle.

"OH une ancienne cliente,contente de vous retrouver ici!"

Autant quand même conserver ses clients nouveaux ou anciens de toute façon il compter plus à aider les gens au fond que de ce faire du fric.Il avait déjà fait le tour du monde peut être pas de large et en travers mais ce qu'il voulait voir au moins 1 fois dans sa vie alors désormais il souhaite faire sa petite vie même si dans peu de temps si aucun heureux coups de fils il doivent préparer ses funérailles.
Il aller devoir quand même penser à prendre le temps d'aller chez un notaire pour faire son testament.

"Bon pour le moteur en lui même,il est encore en bon état pour rouler encore des années par contre si c'est un soucie d'ordre ordinateur de bord,sa sera vite régler,après si c'est une pièce sa dépendra si je l'ai en stocks en sachant que j'en ai pas beaucoup, voila ce que je peux vous dire sur la voiture à l'instant T "

Il se laissa glisser à terre pour se diriger vers la cafetière,il pris deux gobelets en plastiques blanc,sortit la cafétière de son socle puis versa le tout dans le verre,il les prits en main refessant le chemin inverse,il tendit l'un de café

"Attention à pas vous brûler,un sucre?alors comme vous êtes du coin" il s'installe à moitié sur le bureau sur la pointe de celui ci "vous pouvez peut être me dire si y a des groupes de motards dans la ville? sa ma l'air tranquille comme petite ville depuis les 6 mois en tout cas sa donne envie de passer la fin de ses jours sans être déranger par les grandes villes"

Il avait bien le temps d'un brin de causette,bien qu'au moment ou il voulut rajouter quelques choses, un client débarqua pour acheter de l'huile,il s'excusa vite faire auprès de la demoiselle,pour aller cherche le bidon en réserve,il discuta avec l'homme d'une cinquantaine d'année pendant tout ce temps là. Enfin il repartit auprès de la gente dame.

©TENNESSEE.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Lydia Martin
Banshees
Groupe : Banshee
Avatar : Holland roden
Bouille? :

Messages : 74
Date d'inscription : 25/06/2018
Age : 22

MessageSujet: Re: Le coup de la panne (pv lydia)  Sam 7 Juil 2018 - 14:13



le coup de la panne
Samuel et Lydia



Le mécano m'expliqua que la réparation pouvait être rapide comme lente. Le moteur était sain c'était déjà ça de gagné. Il est vrai que j'avais cette voiture depuis ma dernière année de Lycée et elle en avait avalé des kilomètres surtout quand j'allais voir Stiles à Washington.

Il m'offrit un café que je pris noir. Je souris légèrement désabusée quand il me dit que c'était tranquille comme quoi. il n'avait donc jamais eu à faire aux créatures surnaturelles. il en avait de la chance ce jeune homme. Au moment où j'allais lui répondre un vieux client se présenta pour acheter de l'huile. J'en profitais pour mieux observer notre homme. Presque 1m90, plutôt athlétique, surement du à son passé de texan si j'en croyais le chapeau et la décoration du bureau, les cheveux châtains clairs en bataille, des yeux verts et une légère barbe. Pas moche.

Quand il revient dans le bureau je lui répondis.

La ville est calme en ce moment. Ca n'a pas toujours été le cas. En ce qui concerne les motards il me semble que la plupart se réunisse dans un dîner à la sortie de la ville. Pourriez vous me dire si vous en avez pour longtemps pour jeter un oeil sur ma voiture? J'aimerais savoir si je suis là pour un bout que je vous tienne compagnie durant l'oscultation. Au passage, je me présente Lydia Martin, enchantée. Dis je en lui tendant la main.

©TENNESSEE.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Humains
Avatar : Chris Pratt
Messages : 74
Date d'inscription : 01/07/2018

MessageSujet: Re: Le coup de la panne (pv lydia)  Sam 7 Juil 2018 - 14:14



le coup de la panne
Samuel et Lydia


Ma foi cette demoiselle semblait patiente,sa changer des filles de son genre a taper du pied ou a faire leurs ongles sur le bureau c'était ce genre de fille qui en plus de le faire marrer était parfois le genre de fille avec qui il coucher dans sa jeunesse,ce côtes impatiente les rendaient facilement abordable pour plus qu'un simple échange de bisou,il en avait déjà joué pour des paris ou envie au lycée. Mais désormais il avait changer peut être pas du tout au tout parce que la demoiselle restait avec de belles courbes mais l'épée de Damoclès lui avait permis "d'ouvrir les yeux "sur la profondeurs des sentiments même si encore à l'heure qui est il découvre encore les subtilités de la vie.
Elle lui tendit la main qu'il s'empressa d'empoigner en serrant d'une bonne poigne quelques secondes avant de ce rendre compte de la finesse de celle d'une femme,il fut plus délicat les dernières secondes.

"Enchanté ma tite dame,Samuel richardson,heureux dirigeant de ce garage,j'espère que vous n'avez pas peur des gens peur de dire les choses,comme qui dirait "pas leurs langues dans leurs poches" enfin rassurer vous,elle ne vous sautera pas au visage"


C'était une blague imager bien que d'un certain humour,c'était tout Samuel,il prit encore un peu de café puis jeta son gobelet dans la poubelle en le lançant.

"Oh mais si vous voulez joué au docteur*petit clin d'oeil coquin* pas de soucie allons à mon atelier Madame l'infirmière"

Il joué sur les mots sans faire de sous entendu sérieux rien que de l'humour,il ne se fit pas prié pour la conduire jusqu'à son atelier il lui demanda de reste derrière la ligne rouge celle des clients pour éviter tout risque,puis installa des câbles dans le moteur puis deux trois gros boites noir autour des 4 roues. Il pianota sur une sorte de mini ordinateur et se rapprocha de la demoiselle.

"Bon la j'ai mis en route la valise d'ici 10 minutes on sera fixe. Alors vous avez toujours vécu ici? la ville est calme en ce moment? c'est bien vos mots? j'ai entendu qu'il y a eu du grapuche avec un groupe de chasseur,je n'aurais pas penser que pour du gibier il y aurait  une sorte d'émeute"

Même si les sangliers ou autres gibiers étaient rare de là à ce faire la guerre,sa lui rapela quand il était dans l'armée,beaucoups de gens tués à cause du pétrole ou autre gros sous



©TENNESSEE.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Lydia Martin
Banshees
Groupe : Banshee
Avatar : Holland roden
Bouille? :

Messages : 74
Date d'inscription : 25/06/2018
Age : 22

MessageSujet: Re: Le coup de la panne (pv lydia)  Sam 7 Juil 2018 - 14:16



le coup de la panne
Samuel et Lydia




Dis donc ... C'est qu'il avait de la poigne le bougre. Et il ne se rendait pas compte de sa force enfin jusqu'à ce que je me crispe légèrement. il fut plus doux sur la fin. Et le voilà qui me sort une blague potache. Je lui souris. Au moins mon moral revenait.

Samuel ... Je saurais me souvenir que votre langue peut être vagabonde et douée de sa propre volonté...

Je remarquais qu'il était accro à la caféine comme moi aux chaussures. Ce qui me fit sourire. Mais c'est moi où le mécano me draguait? Je levais un sourcil à sa deuxième blague en deux minutes. Bah cela faisait toujours plaisir de voir qu'on plaisait assez à quelqu'un pour qu'il vous le montrer. Je lui rendis son clin d'oeil en disant.

Tout dépend qui est le patient... Bien Très cher Docteur, votre infirmière vous suit. Montrez nous le patient. Ma place de novice se trouvait derrière une ligne rouge. De là je peux le voir manœuvrer, il connait son métier ça c'est sûr... Et le fessier est pas mal non plus. Le devant était déjà pas mal, l'arrière complétait bien l'ensemble. Quand il se tourna vers moi, il me dit que dans dix minutes on s'aurait si j'en avais pour une heure ou la journée. Ma foi fichue pour fichue autant faire connaissance avec le joli mécano. Il n'avait vraiment pas l'air au courant que Beacon Hills était plutôt habituée à ce que des "chasseurs" se prennent la tête avec du "gibier", enfin si on pouvait appeler les Loup garou et autres dérivés du gibier..  

Je ne sais pas trop. Je vous avoue que je suis partie de Beacon Hills depuis un petit moment. Je ne suis revenue que récemment et que je ne me suis pas beaucoup intéressée à l'actualité. Mon travail me prend beaucoup de temps et le soir le journal télévision me déprime... Je préfère me faire un bon film.

A vrai dire je savais très bien ce qu'il se passait à Beacon Hills et que ce n'était pas des chasseurs ordinaires qui chassaient du gibier ordinaire. J'avais encore la chair de poule en repensant à mon cauchemar duquel Scott m'avait tiré mais il était évident que je n'en toucherais mot au mécano.



©TENNESSEE.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Humains
Avatar : Chris Pratt
Messages : 74
Date d'inscription : 01/07/2018

MessageSujet: Re: Le coup de la panne (pv lydia)  Sam 7 Juil 2018 - 14:17



le coup de la panne
Samuel et Lydia


La tite dame avait du répondant au sens de l'humour,ce qui donner plus de satisfaction encore à notre mécanicien qui pouvait au moins discuter avec quelque chose qui lui répond car oui souvent seul dans son atelier il "parler" parfois au voiture non pas une forme de démence mais sa fessait passe le temps,ce temps qui lui semblait remplie de sens plus qu'il y a quelques années. Il repensa à ces déploiements à la guerre,ou la aussi le temps semblait plus précieux mais jamais on ne pensait au fait qu'on pouvait réellement mourir cela éviter d'être fou et encore heureusement que maintenant il y avait la technologie pour décompresser du temps de ces ancêtres on n'avait rien comme distraction sauf les parties de cartes,la fumette mais sa ne détacher jamais l'esprit de la guerre contrairement à maintenant.
Samuel posa un main sur le poteau du bâtiment qui était juste à cote de la demoiselle ainsi il s'appuya sur cette main pour pouvoir se pencher un peu vers elle. Lydia semblait bien occuper de ces journée enfin elle semblait monotone quand elle parla d'un bon film

"Un bon film? et quelle genre de film?si vous me dite romantique,je me barre vers la voiture"


Dit il en riant,a les femmes toujours dans les sentiments profonds qui cherche le moindre détail enfin pour celle qu'il avait cotoyer du moins et encore c'était peut être trop clicher,il regarda les véhicules passent sur la route quelques secondes avant de ce reconcentré

"Vous avez un travail si compliquer? pour qu'il vous prenne si temps de votre journée? vous savez vous ne profiter pas de la vie si c'est le cas dommage le temps est si précieux"

Aucun ton lasse,aucune trace dans sa voix qui aurait pu faire conclure qu'il semblait aime le temps de la vie,il aimé la vie mais n'avait pas encore cette peur irascible dans les entrailles que le temps pressent. Tant qu'a faire autant ne pas vivre dans la peur mais dans la joie. Il finit par s'adosser complètement contre le pilier,il avait déjà sentie qu'une fatigue ne l'avait pas quitter depuis ce matin mais elle semblait vouloir s'accentué,inutile de trop tirer sur la corde au risque de devoir ferme le rideau plus tôt il avait encore dix milles choses à faire et des clients qui aller venir dans l'après midi. Il croisa les bras sur sa poitrine,un pied poser contre le mur de façon a faire un angle avec sa jambe,la tête caler contre le béton.

"Vous ne prenez jamais de bon temps?"


©TENNESSEE.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Lydia Martin
Banshees
Groupe : Banshee
Avatar : Holland roden
Bouille? :

Messages : 74
Date d'inscription : 25/06/2018
Age : 22

MessageSujet: Re: Le coup de la panne (pv lydia)  Sam 7 Juil 2018 - 14:20



le coup de la panne
Samuel et Lydia




le cowboy mécano se pencha vers moi en s'appuyant de la main sur un des piliers du garage. il avait le ton badin des dragueurs/joueurs de l'époque du lycée. Cela me fit sourire. Un souvenir me revint alors en tête... Celui d'Aiden. Je revis un temps sa démarche, son sourire, sa façon de se tenir à côté de moi. J'aimerais tellement quil soit encore là. Mais je me repris vite. Vivre dans le passé ne m'a jamais réussi. Samuel me parla des films romantiques et menaçait de retourner à ma voiture si j'en étais fan.

Je vais te décevoir alors... Je n'apprécie nullement les films romantique... Je trouve cela surfait. Je t'accorde que j'aime le surnaturel mais pas le surréaliste. C'est bien trop banal d'être sentimental. Moi je préfère les films fantastiques , d'action, d'aventure ou encore les thrillers. oups le tutoiement était sorti tout seul.

Je devais l'avoir épuisé par mes paroles car il s'adossa entièrement au pilier... Il s'intéressa ensuite à mon travail et glissa l'air de rien sur ma situation personnelle...

Je travaille au cabinet d'architecture de la ville. Il n'est pas rare que mes horaires sortent du cadre "normal" vu que je cherche l'inspiration un peu partout... Mon patron est habitué maintenant... Et puis mon taf consiste aussi à faire la visite de chantiers, de terrains ou de maisons à rénover.

Je pris le temps de la réflexion pour la dernière question. J'étais bien allée dans ce club créé pour les surnaturels mais je ne pouvais pas le dire à un humain lambda...

En ce moment, non pas tellement... La distraction se fait rare. Même si Scott vivait en face et que Liam et les autres étaient toujours prêts à sortir, ils avaient leur vie et moi la mienne. Donc mes soirées plateau TV / pyjama étaient mes distractions les plus excitantes depuis quelques mois... (Ne pas penser à Stiles... Mauvaise idée...)

Peut être que je devrais écouter Mary, la comptable du cabinet, qui me conseillait de sortir et de rencontrer des "mecs" parce que sinon j'allais finir vieille folle au chats. Je n'ai pas osé lui dire que je collectionnais déjà les lupins... Bref c'était peut être ça la solution à mon mal être... Sortir... Je regardais plus attentivement Samuel Sous ses airs joyeux et ses tâches de cambouis, il avait le teint très pâle des personnes malades...

Et toi? Tu regardes quoi?


©TENNESSEE.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Humains
Avatar : Chris Pratt
Messages : 74
Date d'inscription : 01/07/2018

MessageSujet: Re: Le coup de la panne (pv lydia)  Sam 7 Juil 2018 - 14:22



le coup de la panne
Samuel et Lydia


Il l'écouta,ne captant pas sur le coup que venait de le tutoyer,il regarda droit devenant lui son regard passer sur la voiture de sa cliente et un peu sur l'ordi qui fessait défiler des séries de lignes à toute vitesse. Madame n'était donc pas qu'une princesse à la bonheur sa changer des filles qu'il avait fréquenter,elle avait un taff aussi prenait que le sien mais semblait l'aimer,elle n'était donc pas que dans cette branche pour le fric? peut être un peu quand même mais elle n'était pas juste cantonner à ses horaires,elle mettait de sa personne. Sa lui plaiser bien cette demoiselle mais oh la Samuel ne retombe pas dans tes travers de jeune adolescent n'oublie pas que oui il faut profiter de la vie mais que tu avait un objectif découvrir le véritable amour,arrête d'être trop gamin quoi que oui non tu ne pourra pas t'en empêcher c'était ta nature.
Elle lui posa à son tour qu'une question,tient pourquoi que un? il en aurait bien voulue plus sa lui aurait donner une excuse pour la conversation plus poussée.

"Moi en ce moment c'est les james bonds,je ne l'ai est jamais vue alors au moins une fois dans ma vie je pourrais dire que "My name is Bond,Jame bond"


Dit il en essayant d'être le plus fidèle à la réplique culte.Il aller renchérire quand une mini alarme sonna vers la voiture,l'examen était terminer,il partit de suite voir les résultats après 1 minutes d'attente,il avait le visage plus sérieux et se tourna vers la demoiselle

"Bon c'est une vanne qui va devoir être changer,je l'ai en stock petit veinard que tu est mais sa va me prendre 2 bonnes heures hors la j'ai pas de place aujourd'huit"


Il démonta son brique à braque qu'il avait installer sur la voiture pour ranger la valise dans le fond de son atelier. Il s'approcha de Lydia attendant de savoir ce qu'elle voulait faire,quand elle sembla résigner à partir,il posa sa main sur son épaule pour la rattrape

"Il est 12 passé,je vais ferme mais si sa vous dit pour faire passe cette mauvaise nouvelle,venais manger avec moi chez moi,y a surement des tas de conserve que j'ai jamais ouvert sa serait l'occasion"


C'était très con ce qu'il venait de dire mais pas pour lui,c'était sérieux et dit sur un ton léger,il n'était pas en mode drague mais mine de rien.... Il la fit rentrer dans l'atelier pour pouvoir fermer les portes de son atelier,il verrouilla de l'intérieur et l'emmena avec lui jusqu'à son bureau

"Je vous fait le devis en même temps qu'on mange? ou vous préfère retourner chez vous?"


©TENNESSEE.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Lydia Martin
Banshees
Groupe : Banshee
Avatar : Holland roden
Bouille? :

Messages : 74
Date d'inscription : 25/06/2018
Age : 22

MessageSujet: Re: Le coup de la panne (pv lydia)  Dim 22 Juil 2018 - 20:38



le coup de la panne
Samuel et Lydia



Je souris devant son imitation de James Bond. Il avait de l'humour le Samuel.
Puis un Bip se fit entendre. Anxieuse je le regardais vérifier la boite. Et le verdict tomba. Pas avant demain... Bah que pouvais je faire de plus. Je lui dis donc à demain et m'apprêtais à rentrer à pied ma journée fichue. Soudain il posa sa main sur mon épaule et me proposa de manger des conserves.

Je ne pus retenir un rire. C'était absurde. Je le suivis néanmoins à l'intérieur du garage pour qu'il referme les portes. J'acceptais son invitation peu conventionnelle à déjeuner. Après tout je n'avais personne qui m'attendait et manger seule ne me tentait pas.

Alors manger oui... Mais pas vos conserves! Je vais chercher le panier pique nique que je m'étais préparée ce matin. Il doit surement y en avoir assez pour deux... Après si vous préférez vous pouvez manger vos conserves, je vous en empêche pas... Vous me ferez le devis après manger.

J'allais jusque dans le coffre de ma voiture en zigzagant entre le bric à brac et pris le panier. Il y avait de tout: crudités, pains, viande, fromage, dessert. Et deux bouteilles d'eau. Je reviens dans le bureau le panier à la main.

On mange où?





©TENNESSEE.
[/quote]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Humains
Avatar : Chris Pratt
Messages : 74
Date d'inscription : 01/07/2018

MessageSujet: Re: Le coup de la panne (pv lydia)  Lun 23 Juil 2018 - 17:41



le coup de la panne
Samuel et Lydia


Elle accepter son invitation sans autre forme de procés, chouette de la compagnie lui qui était souvent seul dans ce bâtiment,bon les conserves ne semblait pas faire l'unanimité mais par elle proposa son petit repas qu'elle avait faite pour elle avant qu'elle ne se retrouve en panne,il lui sourit gentiement et la suivit sur le seuil de la porte pour s'accouder à celle ci tout en regardant Lydia marche jusque sa voiture,c'était à la fois pour surveiller qu'elle ne se fessait pas mal car une flaque d'huile c'était traite et aussi pour voir profiter de la vue de son déhancher naturelle. Il détourna le regarda vers le haut quand elle avait fait chemin inverse,il s'écarta pour lui laisse la place de rentrer dans le bureau.



"Voyons voir ce qu'il y a dans cette pièce? un bureau? oh tient pourquoi pas sous le bureau?* il éclata de rire franc* ah non!non! pardon c'est trop intimiste!"



C'était oser,il s'attendait presque a ce recevoir quelques choses dans la figure,il lui passa à côtes et ouvrit une porte qui donner directement au pied d'un petit escalier asse sombre,il alluma la petit lumière qui pendouille dans le plafond



"Dans mon appartement,nous serons plus confortable"



Il l'invita d'un signe de la main à le suivre alors qu'il entâmer déjà les premières marches,il était sur qu'elle n'aller pas refuser de monter,une fois arriver en haut,il l'attendit puis dit avec un geste montrant l'espace



"Voici ma demeure! Oui je sais sa claque non?"



En réalité la déco était texane,corne de bœuf accrocher à un mur,une cheminer qui pouvait encore servir au quelle un canapé en cuir marron foncé d'une vieille époque était dresser il prenait d'ailleurs tout la largeur central de la pièce derrière sur la droite un grand plan de travaille faux semblant de bar délimiter la cuisine ouverte blanche et marron clair sur la gauche de ce coin salon/cuisine pas très grand deux porte une ouverte sur une chambre avec un lit deux personne dont on pouvait voir le lit fait et deviner quelques trophées sur une étagère et l'autre fermer qui donner sur la salle de bain. L'appartement n'était pas très grand mais pour un célibataire cela n'était pas dérangeant cependant on pouvait voir le constraste entre le haut et le bas,ici aucun désordre le côtes militaire était bien garde. Il lui laissa le temps de parcourir la pièce si elle le voulait puis se racla la gorge



"Désolé ma tite dame mais faut que je me douche,je vous laisse faire comme chez vous,la télécomande de la télé ce trouve dans le tiroir du meuble tv"




La dit télé trôner sur un meuble bas ancien,elle était écran plat mais pas dernier cri,il y avait dans le meuble une porte en verre ou on voyer tout ce qui était box et autres éléctronique moderne. Samuel se rendit dans sa chambre pour prendre des affaires propres puis rentra dans la salle de bain qu'il ferma à clé. Il prit le temps d'une bonne douche pour enlever toute trace de crasse son métier n'était pas des plus propre,en se douchant il regarda son dos et aperçut une tâche mauve au niveau de son rein,il grimaça c'était signe qu'il aller devoir retourner très vite à l'hopital pour se faire brancher à la machine qui nettoyer son sang. Il sortit pour se sécher et enfiler un jean bleu fonçai,il mit un tee shirt manche semi longue blanc, il se passa un dernier coup de peigne,un peu de déodorant et sortit enfin,il alla dans la cuisine souriant en passant à la demoiselle,il sortit deux verre d'un placard du haut



"Alors que voulez vous voire? j'ai du coca,du jus de fruit,un peu de bière et un fond de vin"

Il lui servit ce qu'elle souhaite avant de prendre de l'eau,il n'avait pas le droit de boire beaucoup alors il commençait par de l'eau ainsi son quota ne sera pas vite dépasser,il se permit de sortir ce qu'il y avait dans le panier et fit le tour pour s'installer sur une des chaises hautes qui permettait de pouvoir manger sur le "bar"

"Vous partiez pour quel endroit?"


©TENNESSEE.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Lydia Martin
Banshees
Groupe : Banshee
Avatar : Holland roden
Bouille? :

Messages : 74
Date d'inscription : 25/06/2018
Age : 22

MessageSujet: Re: Le coup de la panne (pv lydia)  Lun 27 Aoû 2018 - 8:24



le coup de la panne
Samuel et Lydia



Décidément, il avait un humour un peu douteux. Je devais peut être lui envoyer quelque chose au visage pour marquer le coup? Mais je préfère sourire. Il ne devait pas être habitué à ce qu'on lui réponde oui pour déjeuner. Je le suivis jusqu'à son appartement.

J'examinais alors une décoration typiquement masculine et texane. C'était donc un vrai cowboy ce Samuel. Je me dirige vers le canapé en cuir marron. Je le touche du bout des doigts. Il est tellement vieux qu'il est patiné et lisse. Je me retourne et tombe sur une petite cuisine ouverte. Pas très grande certes, mais fonctionnelle. Je m'en approche et pose le panier sur le plan de travail. Je regarde de nouveau vers Samuel. Mon regard tombe sur une salle de bain et un lit fait au carré comme seuls les militaires savent les faire.

Je lui souris quand il me dit de faire comme chez moi parce qu'il allait se doucher. Pas de soucis je saurai me débrouiller.

Le temps qu'il prenne sa douche, je fouille un peu pour trouver les couverts : assiettes, fourchettes, couteaux, cuillères. Le temps qu'elle trouve tout cela, il était sorti frais et fringant de la salle de bain. Il lui proposa de boire quelque chose. Elle choisit de prendre de l'eau. Elle le regarda sortir les victuailles du panier: poulet et pâtes froids, salade, tomates, morceaux de gouda en cubes, du pain, du raisin, quelques cornichons et de la mayo sans oublier deux yaourts nature au sucre de canne. Il y avait aussi une bouteille d'eau qui était restée dans le panier.

Où j'allais? Dans la ville d'à côté pour me balader et m'aérer un peu l'esprit. Je pensais à une journée détente parce que cela fait longtemps que je n'avais pas eu un moment à moi mais là c'est la voiture qui a décidé que non je ne pouvais pas prendre le temps de m'occuper de moi. Je lui souris et prends un grain de raison que je mange. Et vous ? Qu'est ce qui amène un texan ici?


©TENNESSEE.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Humains
Avatar : Chris Pratt
Messages : 74
Date d'inscription : 01/07/2018

MessageSujet: Re: Le coup de la panne (pv lydia)  Mar 4 Sep 2018 - 12:01



le coup de la panne
Samuel et Lydia


En regardant les petits plats,il pensait au régiment quand ils étaient là bas qu'est ce qui n'aurait pas fait enfin dans la limite du raisonnable pour avoir ce type de repas au lieux des rasions de survies. Oui c'était mieux que rien et les gens qui inventer ces petits sachets avaient surement fait de leurs mieux quoi que certains trucs c'était douteux pour donner le meilleurs goûts mais sa rester des trucs simples souvent avec des pâtes. Mine de rien à juger la quantité la demoiselle n'était pas de celle adeptes à tout bout de champ des régimes parfois complètement farfelue. Il réfléchit quelques secondes avant de lui répondre,il se voulait honnête mais sans devoir rentrer dans les détails

"J'ai quitter l'armée,ne sachant pas quoi faire j'ai décide de faire le tour du monde enfin aller au moins voir ce qui j'avais toujours voulue voir dans certains coins du globe. Ensuite j'étais en route pour longer la côte quand je suis tomber en panne,le garagiste et moi on n'a bien sympatise monsieur Mckeen est sympa et avait hâte de prendre sa retraite je crois que il est partie en voyage d'ailleurs. Donc en discutant il m'a parler de ce garage est de la misère qu'il avait de vendre, j'ai réfléchit un peu puis je lui est fait une offre après tout j'avais besoin de me poser ne sachant pas ce que je verrais demain"

Peut être que demain serait son dernier jour? peut être que demain il devra rentrée d'urgence à l'hôpital? peut être qu'il verra la grasse matinée? tout ceci était des questions superficielles et pourtant importantes pour Samuel bien qu'il prenait ce qu'il venait à lui au lieu d'être d'ailleurs à la façon militaire organiser de la vie de a à z.

"Vous êtes mon hôte,c'est qui fait qu'il est en mon devoir de vous faire passer un agréable séjour*il s'accouda posant un doigts sur sa propre lèvre pour réfléchir* Voyons ce que je peux faire"


Il se leva en balayant la pièce du regard cherchant une idée,il eu un éclair de génie. Il attrapa la télécomande de sa chaine hifi et pidouilla pour tomber sur une musique country. Il décrocha son stenson qu'il visa sur la tête,mis ces mains au niveau de sa ceinture de pantalon et fit quelques pas avec une attitude de cow boy. Il pinça le bout de son chapeau avant pour saluer la demoiselle

"Ma tite dame,je vous offre une danse?"

Il tendit la main qu'elle présenta pour l'emmener devant le canapé

"Je vais vous guider"

Il se plaça à côtes d'elle et commença des pas lent suivant le rythme de la musique.Il ne lui laissait pas le moindre doute s'installer pour qu'elle puisse en profiter. Il la fessait tournoyer épaule contre épaule,il avait tellement l'habitude de ces types de soirées ou alcool et danse ce mêler en général parfaitement peut être moins sur la fin quand tout le monde était bourrée.
Fin de la musique,il se recula pour la salué à nouveau du chapeau.

"Alors est ce quelque chose qui vous a fait apprécié ce début de séjour?"


©TENNESSEE.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ Contenu sponsorisé ❞

MessageSujet: Re: Le coup de la panne (pv lydia)  
Revenir en haut Aller en bas
 
Le coup de la panne (pv lydia)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Tu connais le coup de la panne ? Disons que c'est le coup du placard ! [PV. LORELEI]
» Coup raté, coup réussi, — “coup d’Etat” sans Etat
» Coup d’État en Haïti « revisité
» Ricardo Seitenfus claims coup against Préval was suggested
» referendum:CIA vs VENEZUELA,COUP D'ETAT EN PREPARATION

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Blood Of The Moon :: Hors RPG :: Rp Fini et abandonner-
Sauter vers: